Coordination Humanitaire
& Développement

Organisation

Actualités

Groupes de travail

About us

Abonnement à la Newsletter

Joelle SICAMOIS

Directrice d’Un Enfant par La Main

Après des études en économie internationale à l’Université de Paris Dauphine, ainsi qu’une spécialisation en développement, elle a fait le choix de rejoindre le secteur de la Solidarité Internationale. Partie en volontariat pour Enfants du Mékong en Thaïlande, elle vit au quotidien certains enjeux liés à l’éducation dans une zone rurale relativement isolée. Cette expérience fût pour elle un tournant qui la convainquit de travailler dans le secteur de la solidarité internationale et en particulier dans le secteur de l’éducation, de l’enfance. Après des expériences au sein de SOS Sahel puis de PlaNet Finance, ayant le souhait de rejoindre le secteur de l’enfance, elle a intégré Vision du Monde (World Vision France) au sein de laquelle elle fût responsable administrative et financière. Puis l’envie de se rapprocher des projets, du terrain revint et elle prit donc la décision de partir pour une fondation d’entreprise 2 ans au Niger où elle cogérait avec une équipe nigérienne un internat d’une centaine d’enfants issus de villages de brousse avec lesquels des activités de microcrédits avec les groupements de femmes et des actions de soutien scolaire étaient menés. Elle a malheureusement dû quitter précipitamment le pays pour des raisons sécuritaires en 2011, ce qui l’amena à intégrer SOS Enfants Sans Frontières en tant que responsable administrative et financière puis déléguée générale. En 2017 elle devient Directrice d’Un Enfant Par La Main après la fusion avec Enfants Sans Frontières.

Matthieu DE BENAZE

Directeur des programmes internationaux de SOS Villages d’Enfants

Après une mission au Bénin en 2004, Matthieu de Bénazé a cofondé une association bénévole pour soutenir la création d’une maternité rurale. Accompagné par l’agence des microprojets, il est ensuite devenu responsable des programmes internationaux de la Guilde, initiant et gérant des projets au Proche-Orient et en Afrique de l’Ouest pendant 4 ans (soutien à la jeunesse, aux producteurs, recyclage, appui aux ONG, genre) et assurant en parallèle le secrétariat de la Coordination d’Agen devenue Coordination Humanitaire et Développement en 2012. Après une expérience dans le secteur économique en France et poursuivant son implication bénévole en tant qu’administrateur et trésorier d’associations de solidarité internationale, Matthieu a rejoint SOS Villages d’Enfants France en 2014 en tant que responsable des programmes internationaux. Sous l’impulsion de Gilles Paillard, Directeur général de SOS Villages d’Enfants France qui a représenté l’ONG au Conseil d’Administration de la CHD de 2015 à 2018, Matthieu a coordonné la création puis l’animation du Groupe Enfance de la CHD, composé de 13 ONG françaises voulant promouvoir les droits de l’enfant au sein des projets et politiques de solidarité internationale. Il a co-animé le groupe et ses actions collectives : évènements, plaidoyer, éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale, échanges de bonnes pratiques entre ONG… En parallèle Matthieu accompagne des associations SOS Villages d’Enfants notamment au Burkina-Faso, au Mali, à Madagascar, en Arménie et au Togo pour améliorer la qualité des programmes, initier des projets de développement financés par des bailleurs institutionnels. Il est aussi en contact régulier avec ses homologues européens via la fédération SOS Villages d’Enfants international dont les membres sont actifs dans 135 pays et territoires.

Thierry MAURICET

Directeur Général, Première Urgence Internationale, PUI

Après une formation en école de commerce à l’Institut Européen des Affaires, en droit à l’Université de Paris X et une activité professionnelle de publicitaire pendant sept années, Thierry Mauricet a co-fondé l’association Première Urgence en juin 1992 pour venir en aide aux populations assiégées dans Sarajevo en Bosnie-Herzégovine. De 1994 à 2011, il a exercé la fonction de Directeur Général de l’association. Il est aujourd’hui Directeur Général de Première Urgence Internationale, association issue de la fusion de deux ONG françaises en avril 2011. Première Urgence Internationale a pour objectif d’apporter une aide globale dans les domaines de la santé, la sécurité alimentaire, la reconstruction et la relance économique, en faveur des populations victimes de crises humanitaires. Elle intervient dans une vingtaine de pays auprès de plus de 3 millions de personnes.

Xavier BOUTIN

Directeur Général – Fondateur, IECD

Après un master à la European Business School de Paris, une maîtrise en droit des affaires et une licence en philosophie, Xavier Boutin débute sa carrière en 1978 dans le commerce international des céréales chez Louis Dreyfus. En 1980, il décide de se consacrer à l’enseignement de la philosophie et à la formation des jeunes et prend, deux ans plus tard, la direction d’une association d’éducation populaire. Soucieux d’être solidaire envers les populations en difficulté, Xavier Boutin co-fonde en 1988 l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) dont il assure la direction exécutive. L’IECD répond d’abord aux sollicitations d’acteurs de la société civile, à Madagascar en 1989, puis au Liban et au Cameroun. Progressivement, l’association étendra ses activités en Afrique subsaharienne, au Proche-Orient, mais aussi en Amérique Latine et en Asie du Sud-Est. Aujourd’hui, elle intervient dans 16 pays et accompagne la mise en œuvre de 38 projets de développement. En 25 ans, l’IECD a développé une expertise reconnue dans trois cœurs de métier : la formation technique et l’insertion professionnelle des jeunes, l’appui aux petites entreprises et l’accès des populations vulnérables à l’éducation et à la santé. Depuis juin 2013, Xavier Boutin assure, avec Alain Boinet, la présidence de la Coordination Humanitaire et Développement (CHD). Précédemment, il a été membre du Conseil d’administration de la Coordination d’Agen et, de 1997 à 2011, trésorier de Coordination SUD. Xavier Boutin enseigne également à l’IRCOM et intervient dans de nombreux colloques sur les questions liées au développement.

Mahieddine KHELLADI

Mathématicien de formation, Mahieddine Khelladi est titulaire d’un doctorat de statistiques de l’Université de Grenoble. D’abord enseignant et chercheur, il effectue en 1995 une étude ponctuelle pour le Secours Islamique France sur la structuration régionale de l’association. Il intègre finalement le Secours Islamique France où il occupe différents postes avant d’être nommé Directeur du Développement des Ressources Financières en 2002, puis Directeur Exécutif en 2007, poste auquel il s’est attaché entre autres à développer les missions opérationnelles de l’association à l’international et en France. Mahieddine Khelladi est membre du Comité Ethique du SIF, lequel travaille notamment sur la vision du cadre éthique du SIF et de l’humanitaire à base confessionnelle musulmane. Il a participé à de nombreuses conférences internationales et intervient ponctuellement dans des formations universitaires.

Pierre COLLET

Chargé de Développement à la Direction Internationale de l’Ordre de Malte

Pierre est un produit du monde associatif, plus particulièrement des associations de développement. Il a fait des études de lettres en étant libraire. Puis il a eu cette envie de découvrir le monde avec un sac sur les épaules. Parti à vingt ans dans le pacifique-sud avec Mille-plateaux sous le bras. Les bidonvilles de Port-Villa ont décillé son regard. Il est revenu deleuzien et il n’a finalement pas passé le CAPES comme c’était prévu. Son engagement associatif a commencé de manière assez « rock’n roll », en organisant des séjours de rupture pour des personnes en situation de handicap avec l’association Périscope. Ce fut bref et intense. Il a eu ensuite l’occasion de rejoindre Aide et Action. Une belle aventure, à l’international, pendant presque cinq ans. Il a essayé avec l’équipe de « faire rhizome » : Togo, Bénin, Mali, Inde, de contribuer à ce que l’éducation change le monde … La crise de gouvernance qui a traversé cette association a eu raison de la motivation commune, et ils se sont dispersés, retour à la case départ pour Pierre. Il a alors validé un titre de coordinateur de projet à l’institut Bioforce. La trentaine arrive, il se sédentarise, devient père de famille et commence le triathlon, nouvel équilibre. Dans un monde en mutation, où il n’est plus possible de prendre le bus à Dakar pour aller à Bamako, tout change. Le hasard d’une annonce de Coordination Sud et le voilà à l’Ordre de Malte France. Cela fait maintenant cinq ans qu’il s’applique à dépoussiérer l’image de cette organisation emblématique mais peu connue, qui œuvre dans le secteur de la santé. En ce moment un projet au bénéfice des populations Aka en Afrique centrale lui tient à cœur. Pour Pierre le développement n’est pas une question de mode mais bien d’engagement, les modalités sont multiples et selon lui la CHD est représentative de cette multiplicité vivante !

Bertrand LEBEL

Acting For Life – Directeur exécutif

Né en 1953, Bertrand Lebel est docteur en physique de l’environnement. Il exerce ensuite le métier de consultant en stratégie et organisation pour des institutions publiques et privées. Il rejoint Air France en 1998 en tant que Directeur de l’Organisation. Il a eu ainsi la charge d’organiser le rapprochement entre Air France et KLM Puis en tant que secrétaire général d’Air France il a été en charge de la politique de développement durable du groupe. Il devient en 2012 administrateur d’Acting For Life. Après son départ d’Air France il lui est confié la responsabilité opérationnelle d’Acting For Life en octobre 2016.

Helene LE HORS

Presidente d’Humaniterra International (membre du CA depuis 10 ans, 12 ans de missions chirugicales)

Chef de service Fondation Hopital Saint Joseph Marseille (apres 20ans d’exercice au CHU Timone enfants Marseille) 56 ans, mère de 2 garçons 26 et 22 ans Née à Antibes, études de medecine à Nice, internat à Marseille. Chirurgien pédiatre à orientation viscerale et urologique. Presidente du Syndicat des Chirurgiens Pédiatres Français = un engagement « visceral »!

Anne PANEL

Directrice de Fert

Ingénieur en agriculture, Anne Panel a occupé des postes de chargée de mission en organisation professionnelle agricole (Union régionale porcine Rhône Alpes) et en bureau d’études (Cédrat Développement) en France, avant de rejoindre l’association Fert pour contribuer au développement agricole de Madagascar en tant que volontaire de solidarité internationale,. En 2003, elle intègre le siège de l’association Fert, agri-agence créée en 1981 à l’initiative de responsables d’organisations professionnelles agricoles et d’autres personnalités préoccupés par les problèmes agro-alimentaires des pays en développement. D’abord chargée de projets pour l’Afrique subsaharienne et Madagascar, elle prend la direction de l’association en 2007. Anne Panel est administratrice de la Coordination Humanitaire et Développement (CHD) et d’AgriCord (réseau international d’agri-agences). Elle est membre du Conseil de l’Institut des Régions Chaudes (IRC) de Montpellier SupAgro en tant que personnalité qualifiée.

Patrick VERBRUGGEN

Cofondateur et codirecteur de Triangle G H – Organisation de solidarité internationale

Patrick Verbruggen intègre l’action humanitaire en 1986. Au sein d’ »Amitié Pologne », association créée pour soutenir les grévistes du syndicat indépendant Solidarnosc, il organise les convois routiers des produits de première nécessité (nourriture infantile, médicaments…). Plus tard, au sein de l’association Equilibre, responsable des transports, il organise les convois routiers vers l’Arménie (tremblement de terre – 1988) et l’Afrique du Nord & sahélienne (1989) avant d’assurer, depuis le siège de l’organisation, la coordination de programmes en Roumanie (1990), Irak, Mauritanie et Mali. En 1994, il fonde (avec Christian Lombard) Triangle Génération Humanitaire dont il devient codirecteur. L’association compte aujourd’hui 80 salariés et près de 500 collaborateurs recrutés dans leur pays d’origine. Elle intervient dans 10 pays d’Afrique et d’Asie, dans les domaines de l’eau et de l’assainissement, de la sécurité alimentaire et du socio-éducatif.

Jean roch SERRA

Directeur Général, La chaîne de l’espoir

En parallèle avec une carrière à des postes de direction dans l'industrie médicale, Jean-Roch SERRA rejoint la Chaîne de l’Espoir en tant qu'administrateur en 1999. Il occupe entre 2001 et 2005 les fonctions de Trésorier de l’association. Il en est nommé Directeur Général de La chaîne de l’espoir en 2005.

Vincent RATTEZ

Délégué général

• né en 1969, diplômé d'hec puis de paris iv sorbonne (master en histoire). • après une bourse de la guilde pour remonter le mékong, s'engage comme chargé de mission pour le développement des programmes des ong françaises au cambodge, laos et vietnam (plate-forme de liaison), consécutivement aux accords de paris de 1991. • sur la base de cette expérience de coordination, met en place coordination sud de sa création en 1994 jusqu'en 1999 pour renforcer les capacités d'action et de concertation des ong tant dans le domaine de l'aide d'urgence que de l'aide au développement ou du volontariat international ; collabore ainsi étroitement avec jean paul vigier, nicolas beroff, et hubert prevot. • recruté par un grand groupe pour assurer la direction d'une fondation d'entreprise en 2000 sur les questions d'insertion sociale ; devient à partir de 2002 le directeur de la communication dudit groupe. • etabli en 2007 comme entrepreneur dans le domaine de l'hotellerie à paris. • administrateur de la guilde depuis 2011, il en devient président délégué en 2017 puis président en 2018 et enfin délégué général en septembre 2019.

Guillaume BEAUSSIER

Fondation des Architectes de l’Urgence

Guillaume Beaussier a une formation d’ingénieur en bâtiment. Il a suivi ses études à l’ESTP et au CESI. Il a débuté sa carrière en travaillant comme ingénieur travaux sur des chantiers d’envergure au sein d’entreprises leader du secteur (Groupe Eiffage, Bouygues Construction..) où il a pu développer des compétences techniques, humaines, organisationnelles et financières. Curieux de découvrir son métier sous un autre prisme, Guillaume Beaussier a souhaité s’ouvrir à d’autres modes de pratiques, c’est ainsi qu’en 2011, il choisit de s’engager auprès de la Fondation Architectes de l’Urgence (FAU). En lui confiant des missions d’encadrement en Haïti et à Madagascar, la fondation Architectes de l’urgence lui a permis de mettre à profit ses compétences techniques, mais surtout de développer de grandes aptitudes en gestion humaine et logistique, en supervisant des chantiers de construction et de rénovation divers : infrastructures de santé, logements, écoles… Il a également réalisé des diagnostics techniques sur les bâtiments d’autres ONG, toujours pour le compte des Architectes de l’urgence en Haïti et au Sud‐Soudan. De retour en France en 2015, Guillaume Beaussier crée le Bureau d’Etudes Techniques Odessa Ingénierie et continue d’apporter sa contribution aux missions de la FAU en agissant et en représentant la FAU dans divers contextes.

Habassou ALINE-KOUENE

Directrice des programmes internationaux et des fonds-publics - Vision du Monde

C’est au cours des différents séjours en Afrique qu’est né son engagement auprès des plus vulnérables et plus particulièrement pour la cause des enfants, premières victimes de la pauvreté. C’est donc naturellement qu’après un double cursus d’histoire et de relations internationales, Habassou s’est dirigée vers le secteur de l’humanitaire et du développement. Forte d’un parcours de plus de treize ans dans le secteur associatif, où elle a participé activement au développement de l’association Vision du Monde, membre du réseau international World Vision. Elle a occupé différents postes dans l’associatif. En tant que responsable des programmes, elle a conduit plusieurs missions de terrain en Afrique, Asie, Amérique latine et Moyen Orient où elle a supervisé la mise en œuvre de projet dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’accès à l’eau potable et de la protection des enfants. Elle est aujourd’hui directrice des programmes et de membres de comité de direction de l’association Vision du Monde.

Gouvernance de la CHD

Conseil d'Administration

Conformément à ses statuts, l'association est dirigée par un Conseil d'Administration de 6 à 14 membres, élus pour trois années par l'Assemblée Générale parmi les candidats mandatés par les membres actifs.
Les administrateurs sont rééligibles, sans limite de renouvellement de mandat.

Bureau de la CHD

Le premier Conseil d'Administration suivant chaque Assemblée Générale annuelle procède à l'élection, en son sein et pour un an, des membres du Bureau comme suit :

• Deux Présidents,
• Un Secrétaire,
• Un Trésorier.

Statuts de la CHD

Règlement intérieur de la CHD

BUREAU DE LA CHD

+

Joelle SICAMOIS

Secrétaire

+

Matthieu DE BENAZE

Trésorier

+

Thierry MAURICET

Président

+

Xavier BOUTIN

Président

ADMINISTRATEURS

+

Mahieddine KHELLADI

+

Pierre COLLET

+

Bertrand LEBEL

+

Helene LE HORS

+

Anne PANEL

+

Patrick VERBRUGGEN

+

Jean roch SERRA

+

Vincent RATTEZ

+

Guillaume BEAUSSIER

+

Habassou ALINE-KOUENE