Coordination Humanitaire
& Développement

Organisation

Actualités

Groupes de travail

About us

Abonnement à la Newsletter

Aurélie ARRIBAT

Directrice médicale de la chaine de l’espoir

Médecin urgentiste depuis 2011, aurélie a une formation complémentaire de directeur exécutif à l’essec business school. c’est suite à la lecture d’un livre relatant la biographie du dr albert schweitzer qu’elle a, à l’âge de 15 ans, basculée sur cette trajectoire et s’est ensuite dirigée vers la médecine et l’humanitaire. aurélie a exercé la médecine d’urgence en france métropolitaine et également à mayotte pendant quatre années . très impliquée dans le domaine associatif et humanitaire, elle a aussi fondé en 2014 l’ong le village d’eva qui œuvre à mayotte en faveur des enfants non scolarisés. directrice médicale de la chaine de l’espoir depuis mai 2018, la rencontre avec son fondateur le pr alain deloche l’a définitivement convaincue de s’impliquer pour améliorer l’accès à la chirurgie pour les enfants qui en sont privés.

Helene LE HORS

Presidente d’Humaniterra International (membre du CA depuis 10 ans, 12 ans de missions chirugicales)

Chef de service Fondation Hopital Saint Joseph Marseille (apres 20ans d’exercice au CHU Timone enfants Marseille) 56 ans, mère de 2 garçons 26 et 22 ans Née à Antibes, études de medecine à Nice, internat à Marseille. Chirurgien pédiatre à orientation viscerale et urologique. Presidente du Syndicat des Chirurgiens Pédiatres Français = un engagement « visceral »!

Groupe Chirurgie

Animé par

Aurélie ARRIBAT

Fin 2014, sous l'impulsion de Jean Luc MOULY et d'Olivier MOUZAY, la CHD accompagne la création de ce Groupe.

Objectif initial du Groupe : Assurer un état des lieux des ONG ayant des actions chirurgicales et de leurs pratiques et actions.

L’idée d’avoir aussi une approche homogène des pratiques sur les pays en communs.
Enfin, une approche sur les demandes (sollicitations / besoins exprimés) des pays dans lesquels interviennent ces ONG.
Fréquence : 3 rencontres annuelles mais les échanges email permettent des synergies / de lier les acteurs motivés par ce groupe.

En savoir +

La chirurgie solidaire et humanitaire a connu, depuis les quatre dernières décennies, une évolution qualitative dans un contexte global défavorable.

Alors que les ONG ont développé un véritable savoir-faire en matière de chirurgie en situation précaire, spécialisée et de coopération–formation, le déficit d’accès à la chirurgie essentielle n’a cessé d’augmenter pour les populations du Sud, au point de laisser 5 milliards de personnes exclues des soins chirurgicaux.

Les causes d’une telle catastrophe sanitaire sont à la fois systémiques et économiques. Par exemple, la chirurgie n’a pas été considérée comme une pratique médicale intégrée à la santé publique, mais comme un acte particulier et complexe. De ce fait, les financements de la chirurgie ont toujours été limités.

Le discours présentant la chirurgie comme trop onéreuse avec un faible « retour sur investissement » pour les Etats, a eu de graves conséquences sur toute une pratique médicale et surtout pour les populations. Ces deux grands facteurs résument déjà à eux seuls les raisons d’une situation aujourd’hui alarmante.

Aujourd’hui, les acteurs de la chirurgie solidaire, qu’ils soient issus des ONG médicales ou d’associations spécialisées en la matière, font face à une vacuité chirurgicale dans de nombreux pays. Pour contribuer à pallier le manque de soins, entraînant la mort de plus de 17 millions de personnes chaque année, il faudrait plus qu’une coordination, une mutualisation des efforts d’acteurs de différents champs de l’aide internationale.


C’est à ce titre que le groupe Chirurgie s’est mobilisé autour de 3 grands axes :

- Continuer dans le cadre de la CHD l’action de plaidoyer initiée par HumaniTerra, afin de sensibiliser les institutions internationales, européennes, les bailleurs de fonds et les Etats.

- Coordonner des programmes chirurgicaux touchant à la formation, le compagnonnage, la coopération universitaire, mais également les campagnes de soins. Pour la formation en France, il y a urgence à créer une formation adaptée, pour motiver, sélectionner et former de jeunes chirurgiens et anesthésistes à travailler en situation précaire. La coordination en matière de délégation de tâche chirurgicale, de e-learning est un enjeu majeur pour notre groupe.

- Enfin, constituer un groupe de veille et d’analyse français de l’évolution de la chirurgie globale (The Lancet, Global Surgery 2030).


Ce groupe d'organisations, constitue un groupe assez hétérogène et des acteurs complémentaires de par leurs expériences et spécialités. L’heure est à la collaboration pour faire face au défi qu’impose la situation chirurgicale internationale. Le groupe chirurgie entend faire de sa diversité un avantage pour relever le défi à son échelle, pour être une force de propositions et remettre la chirurgie au cœur de la santé publique.

La chirurgie a toujours été intrinsèquement liée à l’histoire de l’humanitaire et de la solidarité internationale. La mobilisation de ce groupe de travail vient aujourd’hui le souligner à nouveau.

Fermer

LES RÉFÉRENTS DU GROUPE

+

Aurélie ARRIBAT

Animateur du groupe chirurgie

+

Helene LE HORS

Référent ca de la chd pour le groupe

+

Les membres de la CHD

+

Les membres hors CHD du Groupe

LES ACTUALITÉS

+

2019-12-04
Groupe Chirurgie de la CHD

Une première… Chaine de l’Espoir au Mali.

LES ARTICLES

+

L'urgence oubliée d'une chirurgie universelle

Tous les articles

Avec ses 11 ONG, ce Groupe va s’orienter sur une action forte de plaidoyer afin de sensibiliser les institutions, les bailleurs de fonds et les Etats pour défendre l’accès à la chirurgie pour tous, actuellement, le non-accès à la chirurgie est la 1ère cause de mortalité dans le monde